AGEME - Moselle-Est :: Chargement !

8 rue Nicolas Colson - BP 87 - 57803 FREYMING-MERLEBACH Cedex
Tél : +33 (0)3 87 82 88 24 | Fax : +33 (0)3 87 82 88 80
accueil@ageme.fr

Les entreprises dans le Grand Est. Bilan 2016 et perspectives 2017.

Dans le cadre des « 60 minutes de l’entreprise », l’AGEME a organisé le jeudi 9 mars dernier, en partenariat avec la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences, une réunion qui a regroupé une trentaine de participants issus d’entreprises est-mosellanes, de collectivités et d’organismes locaux.

En présence de François SIATTE, Directeur de l’AGEME, Christophe GOURMAND, Directeur de l’antenne économique de la Banque de France à Sarreguemines, a présenté le bilan de l’activité économique des entreprises dans la Région Grand Est, et dressé les grandes lignes des perspectives attendues pour 2017.

 

Le contexte mondial et  européen

Malgré les incertitudes géopolitiques, la croissance mondiale, qui n’a pas dépassé les 3% en 2016, devrait néanmoins réussir à atteindre les 4% à l’horizon 2020.
L’Union Européenne résiste également en dépit des déséquilibres qui persistent.
Alors que l’Allemagne a retrouvé son niveau économique de 2008 en 2011, la France ne l’a atteint qu’un an après. L’épargne y est importante, mais les investissements encore insuffisants.
Dans la globalité, la zone euro reste déficitaire, hormis l’Allemagne qui réussit à tirer son épingle du jeu.
Des réformes structurelles sont toujours attendues pour impulser une nouvelle dynamique de  croissance.

 

La Région Grand Est

  • 57430 km²
  • 5,56 millions d’habitants
  • Une balance commerciale largement positive : 2ème région exportatrice après l’Ile de France et devant la Région Auvergne Rhône-Alpes
  • 225 000 entreprises dont 15 000 exportatrices
  • L’ancrage industriel y reste fort avec un indice supérieur à la moyenne nationale : l’activité industrielle représente 16% contre 12% dans l’hexagone.

En 2016, la croissance industrielle n’a progressé que de +0,1%, sous le double effet d’une politique de prix défavorable et d’une diminution des exportations de 2,5 points.
La construction a connu une légère reprise de +0,2% qui n’a permis qu’un maintien de l’activité.
Le chiffre d’affaires des services marchands a poursuivi une progression régulière (+1,5%) permettant un accroissement des effectifs.
Si les industriels restent encore attentistes en matière d’embauches, recourant plutôt à l’intérim lorsque des besoins apparaissent, les effectifs s’affichent en léger progrès dans les services et les travaux publics.
Les dépenses d’investissements, moins dynamiques que prévu dans l’industrie et la construction, progressent dans les services.

Perspectives 2017 :
Une hausse de l’activité est attendue dans les trois secteurs, s’appuyant notamment sur une dynamisation des ventes à l’étranger pour l’industrie.
L’emploi resterait sous tension dans l’industrie et le bâtiment, mais les effectifs pourraient continuer leur progression dans les travaux publics et les services marchands.
Cet environnement plus porteur permet aux chefs d’entreprise d’afficher un certain optimisme pour l’évolution de leur rentabilité. Une reprise des investissements est envisagée par les industriels.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Pour en savoir plus, téléchargez la documentation de la Banque de France :
– Le dépliant qui propose une information synthétique. Cliquez ici
– Les résultats détaillés de l’enquête réalisé par la Banque de France . Cliquez ici
(source : www.banque-france.fr ; rubrique »Statistiques »)

 

CONTACT PRESSE
AGence pour l’Expansion de la Moselle-Est
Mylène METZ

Chargée de communication et d’événementiel
mylene.metz@ageme.fr | +33 (0)3 87 82 88 22